Quelques considérations avant de commencer à travailler avec contracteur general

Un moyen de mener à bien un projet de construction est d’utiliser un contracteur general. Cela offre de nombreux avantages dont le plus notable est le faible coût que propose le plus souvent un contractant.

Un autre avantage de préférer un contracteur general à une entreprise de construction est le niveau de spécialisation de ses employés. En ne consacrant plus rien à ce secteur, nous avons tendance à investir beaucoup plus dans la connaissance et les expériences sont plus grandes qu’une entreprise qui compte de nombreux employés mais dans différents domaines.

Lors de la conclusion d’un contrat ou d’une sous-traitance de travaux ou de services, certains aspects doivent être pris en compte au préalable: · Il est conseillé que le contrat ou la sous-traitance de spécialités, exécuté avec contracteur general, ainsi que toutes modifications éventuelles, incluent: écrit.

Ainsi, les droits et obligations des parties (description des travaux ou services sous-traités, prix et forme de paiement, durée, etc.) seront clairement reflétés dans le document, qui pourra être utilisé pour empêcher ou empêcher discussions ou conflits possibles entre le contracteur general et l’autre partie.

De même, cela constitue un élément de preuve très important dans le cas où une controverse serait finalement générée et devait être résolue par l’une des instances établies à cet effet.

Pour sa part, il est suggéré de signer autant d’exemplaires du contrat que de contractants, afin que chaque partie (donneur d’ordre et contracteur general ou sous-traitant) en conserve un exemplaire. En outre, il est conseillé (mais pas obligatoire) que, du moins, les signatures du contrat soient autorisées devant un notaire, avec lequel il sera prouvé la date à laquelle le contrat a été octroyé.

Il est conseillé de collecter et de conserver tous les documents (courriers, règles d’enchères, offres, devis, courriels, plans, bases techniques, etc.) liés au contrat, tant avant la conclusion du contrat que pendant l’exécution et la résiliation du contrat. idem

Ceci est très pertinent pour proposer à la contrepartie des questions relatives à des travaux extraordinaires, à des augmentations de prix, à des conditions techniques inconnues lors de la passation de marché et à d’autres situations pouvant survenir lors du développement des travaux ou des services sous-traités.

Un bon ordre permet toujours de mieux exécuter le travail et de résoudre plus facilement les doutes, les problèmes ou les désaccords entre les parties.

Les commentaires pour cette publication sont clos.