Comment éviter la condensation sur les fenêtres ?

S’il est indispensable de savoir comment éliminer l’humidité dans la maison une fois qu’elle s’est formée ou est en train de se former, il est encore plus important de comprendre par quels moyens vous pouvez empêcher l’humidité de se former à l’intérieur de votre maison.

N’oubliez pas que pour le bien-être et l’élégance de votre maison, l’humidité, les infiltrations, la condensation et les moisissures doivent rester en dehors des limites de l’environnement domestique.

Il existe différentes méthodes pour éliminer l’humidité, mais les plus efficaces sont sans aucun doute celles qui parviennent à éradiquer le problème à la racine.

Nous parlons, bien sûr, de commencer les travaux de rénovation à la maison, avec l’intention d’éviter la présence de ponts thermiques qui pourraient compromettre l’uniformité de l’isolation, donnant lieu à des phénomènes d’humidité de condensation.

Dans cet article, nous allons vous apprendre tout ce qu’il faut savoir pour éviter la condensation sur les fenêtres en acquérant les bons matériaux d’isolation thermique.

Ponts thermiques dans les fenêtres condensation

Les ponts thermiques sont les parties d’un bâtiment qui agissent comme des enveloppes et présentent une densité de flux thermique plus élevée que les éléments adjacents de la structure.

Cette différence de flux thermique agit comme un pont, c’est-à-dire qu’elle rompt la ligne dite continue qui, dans la construction, représente l’uniformité de l’isolation thermique sur tout le périmètre du bâtiment.

En ce sens, parmi les différents éléments structurels d’un bâtiment, les portes et les fenêtres sont les plus susceptibles de devenir des ponts thermiques.

Comme les fenêtres représentent les ouvertures du bâtiment vers l’extérieur, elles sont exposées à l’usure des agents atmosphériques et, si elles ne sont pas parfaitement isolées, elles sont facilement attaquées par des phénomènes tels que la formation d’humidité.

En général, les vieilles fenêtres sont en mauvais état de fonctionnement ou sont fabriquées dans des matériaux dont les propriétés d’isolation thermique sont insuffisantes pour empêcher la condensation.

Facteurs de condensation sur les fenêtres

Avant d’aborder la question des caractéristiques que doivent avoir les fenêtres pour contrer efficacement la formation d’humidité dans la maison, il peut être utile d’analyser les principaux phénomènes qui déterminent les problèmes d’humidité dans les fenêtres.

Infiltration d’eau

Ceux-ci sont principalement dus à une couverture incomplète de la maison, à l’éclatement d’égouts ou de tuyaux dans le système de viaducs et, comme mentionné ci-dessus, à de vieilles fenêtres et à des matériaux de mauvaise qualité.

Condensation

Il est pertinent de préciser ce qu’est la condensation afin de mieux comprendre comment l’éviter. Il s’agit d’un phénomène généré par l’état de l’air à l’intérieur d’un bâtiment, qui se produit lorsque l’air interne plus chaud est refroidi par le contact avec des surfaces froides à l’intérieur du bâtiment.

Processus capillaire

Selon le principe de la capillarité, les efflorescences d’eau et de sel présentes dans le sol et à l’intérieur des matériaux de construction ont tendance à remonter des fondations des bâtiments.

Il en résulte une forte humidité dans les sous-sols et les murs, qui, si elle n’est pas correctement combattue, peut entraîner la formation de moisissures, le pourrissement du plâtre, l’écaillage de la peinture et même l’affaiblissement structurel du bâtiment.

Comment éviter la condensation avec les fenêtres en PVC

Si les ferrures sont anciennes, en mauvais état ou fabriquées dans des matériaux de mauvaise qualité, en termes d’isolation thermique, la meilleure solution consiste à remplacer les fenêtres par des ferrures en PVC de nouvelle génération, à haut rendement énergétique.

Ce n’est que de cette manière que nous pouvons garantir que la maison est correctement isolée de la température extérieure et qu’elle est protégée de la condensation et de l’humidité.

Parmi les différents matériaux utilisés pour la construction des portes et fenêtres, le PVC est celui qui garantit le plus haut niveau de fiabilité en termes d’isolation thermique.

Même les fenêtres en bois ont de bonnes propriétés d’isolation, mais, par rapport aux fenêtres en PVC, elles nécessitent plus de soins pour maintenir leurs caractéristiques inaltérées et ont des coûts légèrement plus élevés.

Le PVC étant totalement étanche et résistant aux infiltrations d’eau, il constitue le meilleur choix pour réduire les risques d’humidité, de condensation et de moisissure.

Les fenêtres en PVC augmentent la salubrité des pièces et améliorent la qualité de vie à l’intérieur de la maison.

Vivre dans une maison bien isolée des éléments protège la santé de ses habitants et augmente la qualité de vie globale.

En effet, une isolation thermique efficace protège la maison de l’humidité, des moisissures, du froid et des infiltrations d’eau, c’est-à-dire de tous les facteurs qui ont un impact négatif sur la salubrité et l’habitabilité des pièces.

Dans cet article, nous vous montrons comment éviter la condensation sur les fenêtres et, en particulier, comment éliminer l’humidité dans la maison en choisissant des fenêtres en PVC à haute efficacité énergétique et isolation thermique.

N’attendez plus, contactez-nous pour commencer les rénovations dont votre maison a besoin.

Comments for this post are closed.